Un média 100% écolo,

sans paraben & sans gluten !

C'est l'heure de la sanction !

Vous voyez la scène des parents au parc avec leurs gosses qui leur disent “Si à 3 tu descends pas il va y avoir une sanction !” ? Et bien c’est exactement ce que Le Conseil d’Etat a fait avec le gouvernement.


Tu vois pas de quoi je parle ? Lis un peu plus bas je te fais un point sur l’actu !


Hier, jeudi 19 novembre 2020, le Conseil d’Etat a annoncé au gouvernement qu’il avait trois mois pour “justifier que la trajectoire de réduction à horizon 2030 pourra être respectée". Pour une petite remise en contexte, lors des différentes prises de décision du gouvernement concernant le climat, celui-ci a annoncé pouvoir diminuer de 40% ses émissions de gaz par rapport à 1990 et atteindre en 2050 la neutralité carbone.


Sauf que comme toi qui te mets à la dernière minute à la rédaction de ton mémoire, le gouvernement ne fait pas grand chose pour changer ses actions et atteindre ses résultats.


Du coup, après maintes appels en justice de la part de diverses associations ou regroupements comme l’Affaire du siècle ou Notre Affaire à Tous, la haute juridiction a jugé recevable la saisi du Conseil d’Etat par la commune de Grande-Synthe qui est particulièrement exposée aux changements climatiques.


Et c’est ainsi que le Conseil d’etat qui a relevé “que si la France s’est engagée à réduire ses émissions de 40 % d’ici à 2030, elle a, au cours des dernières années, régulièrement dépassé les plafonds d’émissions qu’elle s’était fixés et que le décret du 21 avril 2020 a reporté l’essentiel des efforts de réduction après 2020”.


Clairement, les calculs sont pas bons Emmanuel Macron.


Surtout quand pour atteindre la neutralité carbone en 2050, il fallait faire baisser de 1,5% les émissions puis de 3,2% à partir de 2025, alors qu’aujourd’hui la baisse des émissions entre 2018 et 2019 n’a été que de 0,9%.


“Si les justifications apportées par le Gouvernement ne sont pas suffisantes, le Conseil d’État pourra alors faire droit à la requête de la commune et annuler le refus de prendre des mesures supplémentaires permettant de respecter la trajectoire prévue pour atteindre l’objectif de – 40 % à horizon 2030.”


En gros, le Gouvernement doit se bouger sinon la sanction va tomber, et ils leur restent 3 mois comme pour Numerobis pour construire le monde de demain.

via GIPHY

1