Un média 100% écolo,

sans paraben & sans gluten !

Bilan écologique régional

Où kon en est ?

Bientôt la fin d’une année mais également du mandat de Laurent Wauquiez à la tête de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2015, il est l’heure du bilan !

Si tout se passe bien (en prenant en compte le contexte actuel, soit la pandémie mondiale), les élections régionales devraient se dérouler en mars 2021. Et avant de vous présenter les candidats et leur vision écologique de la région, on s’est dit qu’on allait commencer par vous faire le point de tout ce qui a été mis en place par l’administration de Monsieur Wauquiez durant ces dernières années, notamment à travers les politiques d’Eric Fournier, vice président de la région et délégué à l’environnement.

Si l’écologie et la politique de Laurent Wauquiez n’étaient pas de concert pendant les premières années de mandat, cela a pris une autre tournure lors des élections présidentielles de 2017. Bref, on va pas s’étendre sur le semblant de greenwashing qu’il a pu opérer et on va plutôt mettre en avant tout ce qui a été fait pour l’écologie par son Vice président Eric Fournier.

Déjà, le SRCE (Schéma Régional de Cohérence Ecologique) qui a été établie par la région Auvergne-Rhône-Alpes a permis d’augmenter entre 2014 et 2018 de 4,73% les surfaces des réservoirs de la biodiversité, et ça c’est plutôt cool de savoir que Robert ne pourra plus aller chasser n’importe où. Surtout avec les 6 nouvelles réserves naturelles qui augmentent à elles seules de 64% la surface régionale classée en RNR (Réserve Naturelle Régionale).

Autre point positif de la région en faveur de l’environnement, c’est qu’aujourd’hui plus de 19% des énergies du territoire sont renouvelables et Eric Fournier souhaite atteindre 40% à l’horizon 2030. Par ailleurs, les plateformes territoriales de la rénovation couvrent aujourd’hui 55% de la région, et pourrait atteindre les 100% d’ici 3 ans. Permettant ainsi de faire des économies en adaptant le secteur de la construction à rénover les bâtiments pour les mettre aux normes écologiques et économiques réduisant ainsi les factures. De plus le soutien de la région pour l’organisation de surveillance de la qualité de l’air Atmo AuRA, permet de toujours garder un regard attentif sur la pollution et ajuster ainsi les politiques environnementales. Aujourd’hui c’est plus de 54% des déchets ménagers qui sont triés et nous pourrions atteindre les 70%, penses-y quand tu auras la flemme de jeter ton carton de commande de bouffe dans la poubelle jaune !

Tous ces chiffres à accroitre dans les années à venir, peu importe qui sera à la présidence de la région, permettront ainsi de créer 30 000 à 40 000 emplois d’ici 10/12 ans selon Eric Fournier, et après la crise que nous sommes en train de subir via la Covid-19, ça ferait du bien !

Puis pour finir sur les bonnes nouvelles de l’écologie au sein de notre belle région, le lancement de l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement a notamment permis de lancer le plan mobilité PEnD-AuRA+, qui même s’il a un nom à coucher dehors s’inscrit dans la continuité du programme expérimentale du même nom et contribue à la création de nombreuses actions au sein de la région pour la mobilité des citoyens comme des lignes de covoiturage ou encore l’achat et la livraison de vélo à assistance électrique. Un bon moyen pour te rendre au prochain match de foot entre l’OL et l’ASSE sans trop polluer !
L’AuRA-EE de son petit nom, soutient aussi les filières territoriales pour promouvoir une alimentation saine, durable, de qualité et accessible notamment en rapprochant les lieux de productions et ceux de consommations ! L’occasion de manger des légumes de saison, locaux et bio !
Et puis pour mettre un dernier projet de l’AuRA-EE en avant, on va parler des trois projets de constructions durable qui ont reçu un prix de la région, à commencer par les Prés du Sonod à Belley (01), qui ont construit plus de 69 logements collectifs, ou encore la ZAC Castellane à Sathonay-Camp (69) qui a été réhabilitée avec de nouveaux équipements et services sur plus de 12 hectares, et enfin la ZAC Valmar à La Ravoire (73) qui a construit un quartier sans voiture avec des matériaux durables remportant ainsi le prix de “Zone modernisée existante”.

Toutes ces bonnes nouvelles permettent de se dire que le meilleure pour la région est à venir et au vu des résultats des municipales de 2020, les initiatives écologiques ne devraient être qu’en augmentation !

Du coup tu l’auras compris, on revient très bientôt pour un debrief par candidat sur la partie écologique de leur programme pour t’aider à y voir plus clair en Mars face aux urnes !

2