Un média 100% écolo,

sans paraben & sans gluten !

Les monnaies citoyennes

Kézako ?

Si tu as connu le passage du franc à l’euro, tu n’as peut-être pas remarqué le passage de l’euro à la gonette. La gonette, tu connais pas ? Mais enfin c’est la monnaie locale lyonnaise !


Bon si tu es Grenoblois ou Clermontois tu es pardonné mais tu dois alors connaître le Cairn, non pas le tas de cailloux au bord de ton chemin de rando mais la monnaie locale de Grenoble !


Et pour Clermont-Ferrand si tu la connaissais pas, la monnaie locale est la Doume.


C’est bien joli ces noms de monnaie locale mais concrètement en quoi ça consiste ?

Pose ton postérieur derrière ton iPhone 20 Titouan et lit la suite pour comprendre.

Les monnaies locales apparaissent en 1929 #Crackboursier toussatoussa, je te refais pas l’histoire mais en gros en 1929, le monde s’écroule et c’est là que les gens se disent que la mondialisation c’est sympa mais pas quand on est touché économiquement. Parce qu’en fait la mondialisation créé des échanges de monnaies à travers tout le monde (logique puisque cela s’appelle la mondialisation), et donc si l’économie mondiale craque #1929 #WallStreet #JeTeRefaisPasL’Histoire, c’est presque le monde entier qui est impacté. Et donc pour contrer ce phénomène de crise et relancer l’économie à l’échelle locale les monnaies citoyennes et locales sont apparues.


Aujourd’hui c’est plus de 70 monnaies citoyennes en France.

Les monnaies citoyennes sont développées au niveau d’une ville ou d’une région et cela permet de mettre en avant les commerces de proximité et autres activités économiques locales. Le coût de la monnaie est le même que la monnaie nationale utilisée, cependant dans les commerces et autres activités partenaires de cette monnaies les prix peuvent varier entre la monnaie citoyenne et la monnaie nationale pour justement mettre en avant qu’en utilisant la monnaie citoyenne vous soutenez les acteurs locaux et donc l’économie locale.

Donc Titouan, ta bière que tu pourras déguster en 2030 une fois que le couvre-feu, confinement, covid-19 et autres seront terminés, tu pourras aller à l’Alternatibar à Lyon payer en Gonette, ou au Locafé à Grenoble en Cairn ou encore à L’Aperetik à Clermont en Doume.

Comme ça tu paies tout comme si c’était des euros mais tu soutiens les acteurs locaux de ta ville qui sont très majoritairement en faveur de l’environnement et de l’éco-responsabilité citoyenne !


Alors Titouan, t’es plus bitcoin, euro, cairn, gonette, ou doume ?

2