Un média 100% écolo,

sans paraben & sans gluten !

Qui c'est les plus forts ?

Après un premier tour qui sentait bon, le second a confirmé la tendance : L’écologie remporte Lyon.
Alors que Grenoble était l’indéboulonnable forteresse d’EELV en AURA, Lyon vient lui prêter main forte en faisant le choix d’un politique plus respectueuse de notre environnement.



L'écologiste Gregory Doucet arrive largement en tête plus de 50 % des voix et plus de 20 points d'avance sur ses adversaires. À la tête d'une coalition EELV-PS-PCF-LFI, il recueillerait 52,4 % des voix, devant Yann Cucherat (DVC-LR) 30,8 % et Georges Képénékian (LREM dissident, PRG) 16,8 %, selon Ipsos Sopra Steria



En perspective de ce moment historique, de nombreuses réformes qui toucheront divers points souvent évoqués par l’ensemble des candidats : Pistes cyclables, végétalisation, suppression des animaux sauvages au parc de la tête d’or.

Seule ombre au tableau, le taux de participation. 40,63% des Lyonnais ont pris le chemin des urnes. De là à remettre en question la légitimité du vote ?
Certainement pas, premièrement les règles sont les mêmes pour tout le monde, deuxièmement, on ne va pas bouder notre plaisir et cela sous aucun prétexte.



« Le 28 juin, Lyon avait rendez-vous avec l'Histoire. Lyon est au rendez-vous, Lyon a choisi l’écologie. Lyon est faite de cette étoffe dont sont tissés les rêves. Rien ne se fera contre les Lyonnaises et les Lyonnais, mais ensemble ». Disait ce matin celui qui met un terme au solide règne de Gérard Collomb sur la cité des Gaules.
Pour rappel, l’ancien ministre de l’Intérieur siégeait au plus haut fauteuil de la ville depuis plus de 16 ans.



Autre bonne nouvelle, la tendance s’est étendue jusqu’à Bordeaux, renforçant ainsi la dynamique d’EELV et de ses alliances.
Pour Bernard Sananès, président de l'institut Elabe, "la vague verte est l'événement politique" des ces élections municipales :
"Elle se fait dans des dynamiques d'alliance à gauche qui redonnent espoir à une gauche qui depuis l'élection présidentielle avait connu beaucoup de déceptions (...) Cette vague écologiste montre aussi une implantation locale, qui comptera pour les régionales et départements. C'est là l'échec de La République en marche".



Liste des grandes villes sous pavillon chlorophyllé :
Lyon Strasbourg Poitiers Tours Grenoble Annecy Castanet Besançon Valbonne Colombes Savigny

2