Un média 100% écolo,

sans paraben & sans gluten !

GREEN DEAL IS THE NEW DEAL

Le Green Deal, un appel à une reprise verte de l’activité, en réponse à l’après Covid a été lancé et relayé par de nombreux acteurs et personnalités politiques et économiques.



Inutile de redire le caractère exceptionnel de la situation que nous vivons actuellement. L'économie est en chute libre (c’est peu de le dire), les politiques en PLS et notre système de santé subit la plus grave crise sanitaire du XXIème siècle. Les citoyens, guerriers héroïques, luttent eux vaillamment depuis leur canapé en organisant des apéros Houseparty clandestins et des sorties furtives en jogging.
Bon ça c’était avant le déconfinement mais le moment est peut-être venu de bouleverser le statu quo. Quid du jour d‘après ?



Lancé le 14 Avril par de nombreux parlementaires et élus européens, dont notamment 12 ministres de l’environnement de la zone euro, ce Green Deal a vu adhérer de nombreuses entreprises au rayonnement local, européen et mondial.
Cet appel ne définit pas dans le détail la manière dont les politiques et les entreprises peuvent construire l’après coronavirus, elle trace néanmoins les contours d’un plan de relance verte qui permettra d’envisager un monde durable une fois sorti de cette crise.



A l’initiative de ce projet, le député européen LREM Pascal Canfin a su rassembler 180 personnalités venant d’horizons variés : décideurs politiques, chefs d’entreprises, ONG, syndicats. Tous réunis dans la perspective de créer une alliance européenne à même de faire face à la crise actuelle et d’augurer une réflexion sur des plans d’investissements et de relance verts. La lutte contre le changement climatique et la biodiversité étant les piliers de cette relance.



Des acteurs de notre région engagés dans cette démarche



Au milieu des multinationales et des ONG de premier plan, on retrouve parmi les signataires de ce Green Deal un acteur bien connu en Rhône Alpes Auvergne ; la Compagnie Nationale du Rhône. La société concessionnaire du rhône et de ses rives, basée à Lyon, via sa PDG Elisabeth Ayrault a adhéré à ce Green Deal.
De nombreuses entreprises présentes dans la région au travers de bureaux ou de sites de productions sont également au rendez-vous de cet appel : InnoEnergy, Avere France, Groupe Danone (et sa société Blédina), St Gobain...



Certains verront dans cette démarche du green washing, là où d’autres y percevront un motif d’optimisme. Un bon compromis est d'interpréter cet appel comme une profession de foi collective. Le début d’un cheminement vers un consensus réunissant toutes les parties prenantes de la société, avec pour socle un nouveau paradigme tournée entièrement vers le développement durable.



Pour consulter le manifeste du Green Deal : cliquez ici

2